The Division Beta – Notre avis rapide

La Beta du nouveau triple AAA d’Ubisoft, The Division, nous a intrigués, mais laissés perplexes… Une beta fermée, une ouverte. Et on a fait les deux. Chiffre record pour la beta ouverte : 6,4 millions de joueurs.

Un vrai downgrade par rapport à l’E3 ?

Testée sur notre PC à la configuration confortable (I5 6600K socket 1151, MSI GTX 980 GAMING 4GO, B150 MSI GAMING M3, HyperX Fury DDR4 2133), les mauvais souvenirs d’Unity ont été complètement soufflés devant la stabilité globale de The Division. De nombreux réglages sont disponibles, laissant croire que le jeu est globalement très accessible, même pour les configurations les plus faibles. Pas de Motion Blur ceci-dit, mais je sais à quel point la plupart des gens détestent ça.

Vous trouverez des tonnes d’avis sur le net sur les graphismes et le downgrade PC, donc je ne vais pas m’étaler : c’est beaucoup moins impressionnant que lors des anciennes présentations. La distance d’affichage a été notablement réduite et les ombres sont moins profondes. Sans chipoter, New York est globalement très bien rendu, et très complet. On retrouve rarement deux fois le même objet ou la même texture en avançant dans les rues. Beaucoup de choses sont destructibles. Les différences de météo sont incroyables, lorsque la neige tombe, notamment. Seul petit défaut ? Les PNG n’interagissent pas avec vous. Néanmoins, quelques-uns peuvent vous donner du loot d’apparence (veste, bottes…) en échange de sodas ou d’autres petites pièces d’équipement que l’ont peut trouver dans les appartements ou sur certains ennemis tués. D’ailleurs, celles-ci sont très pratiques : elles permettent de booster temporairement vos capacités ou armes (+40% de guérison, balles incendiaires, soin immédiat de tout effet de statut, etc…).

Un gameplay mitigé ? 

Il faut vraiment garder en tête que ce n’était qu’une Beta. C’est aussi pour ça qu’il m’est difficile de parler du jeu en lui-même.

L’idée de projeter un jeu aussi immersif et réaliste que The Division sur un gameplay RPG est osé, mais le pari fonctionne relativement bien. On est très proche d’un Borderlands : loot par couleur, affichage des dégâts sur les ennemis, arbres de compétences… Le jeu propose une solide interface FPS-RPG, même si la Beta laisse de nombreuses options et compétences inaccessibles. J’ai, on a hâte de découvrir le reste. Le côté bullet-sponge des ennemis peut être déroutant au début, mais drôlement intéressant lors de longues missions en escouade où il faut être plus tactique qu’autre chose. Un peu comme Destiny, les ennemis sont globalement tous similaires visuellement, et c’est un peu dommage. On espère en voir plus avec la sortie finale et les DLC.

The-Division-Screenshot-AR-Map

La Dark Zone, quid du PvE et du PvP ?

Je vais être direct : j’ai adoré la Dark Zone. C’est « l’épicentre » de la contamination du virus à New York, zone de non-droit ou tout est contaminé et où il faut faire gaffe, en bref. L’idée, c’est de parcourir la Dark Zone et de récupérer un max de loot, ce dernier étant plus intéressant ici qu’ailleurs sur la carte du jeu. La deuxième idée, c’est de survivre aux autres joueurs qui peuvent décider de devenir Rogue (un fripon, un coquin, un scélérat, une fripouille, bref, un sale méchant, merci Google Traduction). Similaire à Destiny, on peut rejoindre une escouade (ou le faire en co-op), via un matchmaking (trouver des personnes avec qui jouer rapidement). On se bat donc en bande et n’importe qui peut devenir un rogue-fripon qui viendra vous tuer pour récupérer votre butin… même vous. Dans l’idée, le fait de se soutenir et d’être très vulnérable dans une zone dangereuse est super excitante. Dans la pratique, un peu moins, vu qu’on devient « fripon » juste en tirant sans faire gaffe sur quelqu’un. Et de fait, vu que tout le monde vous voit en tant que « fripon », et en quelques secondes, il est assez commun de se faire éclater en quelques nano-secondes en visant un joueur sans faire exprès.

Sûrement du fait de la beta, le PvP m’a semblé un poil redondant et déséquilibré : la plupart des parties finissent vite en monde des bisounours, ou personne n’ose se tuer parce tout le monde est blindé de loot de qualité, et forcément, être à 20 contre une seule personne qui a décider de tout péter réduit le challenge. Du coup, on se tourne vers le PvE, qui lui reste intéressant : se balader dans les rues à plusieurs et dégommer des IA est plutôt chouette, étant donné qu’ils laissent du très bon butin. Encore une fois, la zone de la beta était très limitée… On verra avec le jeu complet.

The Division, c’est quoi l’histoire ?

C’est mon plus gros soucis avec The Division jusqu’ici. Ok, c’est une beta, et il n’y aurait aucun intérêt à tout dévoiler avant la sortie finale. Néanmoins, j’ai peur de la profondeur du scénario et de l’histoire. Débarquement d’un hélico, un virus s’est propagé et a tué énormément de gens, et vous, vous êtes un agent de La Division qui revient équilibrer le jeu façon Judge Dredd. Mais je suis qui moi ? Mais je fais quoi là ? Et pourquoi moi ? Et c’est qui lui ? Bref, on sait pas grand chose, et façon MGS5, il va falloir aller dans le menu « Intel » pour tout regarder et se renseigner sur l’histoire (par des courtes vidéos et des enregistrements téléphoniques trouvés sur la map ou débloqués après des missions principales). Et tout ça façon Skyrim : va voir cette nana, va sauver truc des méchants, va nettoyer là-bas, va me chercher du pain, etc. Faut garder dans la tête que ce n’est qu’une beta et qu’elle est là pour qu’on se pose des questions, mais j’ai peur que le scénario passe en second. Aucun choix dans les dialogues et pas de positionnement du joueur jusqu’ici. Faudra voir avec la version finale s’il y a une vraie accroche et si l’histoire se tient. Je n’en doute pas, l’idée de base est quand même globalement intéressante.

Malgré tout, j’ai hâte de re-arpenter les rues de New York et d’améliorer mon équipement. J’ai hâte de partager l’expérience en co-op, parce que peu de jeux le proposent encore aujourd’hui. Et j’ai surtout hâte d’en savoir plus sur ce fameux virus.

 

The Division Wallpaper
The Division Artwork

Un commentaire

Les commentaires sont clos.